La gnose est révélation intime, est grâce et donc expérience vécue de manière intime par l’âme. La gnose se développe peu à peu et embrasse l’existence tout entière dans la manière de penser, de sentir et d’agir. Je me permets de décrire en quelques mots mon expérience durant de nombreuses années pour celui à qui elle pourrait servir.

C’est la raison pour laquelle j’écris ces quelques lignes.

Durant ma jeunesse et après des années d’éducation catholique, j’ai commencé à m’intéresser au yoga, ensuite à l’enseignement de Krishnamurti, à divers auteurs qui parlaient de la méditation. J’ai également trouvé l’anthroposophie de Rudolf Steiner et autres enseignements. Tous me furent très utiles mais je savais que le chemin était en moi et non au-dehors. Pourtant je n’en finissais pas de commencer à marcher.

C’est en assistant à certaines conférences, de manière imprévue, que je connus la gnose du Maître Samael. Je compris rapidement que c’était la manière de vivre, le chemin dont j’avais besoin. A chaque nouvel enseignement, nouveau thème ou nouveau livre du Maître, je ressentais l’étrange sensation qu’une grande partie de cela ne m’était pas étranger mais bien que je me souvenais de quelque chose qui était en moi.

Le temps s’est écoulé et je garde toujours cette sensation de souvenir ainsi que le souhait de continuer à découvrir avec plus de force que jamais. On pourrait dire qu’il s’agit du voyage le plus incroyable et le plus merveilleux qu’un être humain pourrait entreprendre.

La partie pratique, si importante dans l’enseignement du Maître Samael, est la base de la gnose. Je m’en rends compte maintenant. Ces pratiques sont choisies dans différentes traditions et très bien adaptées à notre temps et à notre culture. La pratique à chaque fois plus intense, compte tenu des réussites et des erreurs, des progrès et des stagnations, a permis une lente cristallisation intérieure à la mesure de mon travail. Je suis passé de la théorie à l’expérimentation de faits vécus clairs, déterminants et à l’éveil intime de la relation avec mon Etre intérieur profond.

La gnose m’a permis un changement profond dans la manière de vivre et dans les relations avec autrui tout comme une possibilité, toujours présente, de découvrir une félicité intime que je n’avais jamais éprouvée et, surtout, je sais et j’expérimente le fait ne pas être seul. Au début, je pensais que l’Etre, avec ses différentes parties, était avec moi. Mais maintenant, je sens que c’est moi qui suis avec Lui. Cette communication s’approfondit avec le travail sérieux sur moi-même. De cette façon j’ai découvert combien la jouissance spirituelle accompagne ma vie quotidienne.

Se savoir accompagné inclut toutes les activités de la journée et s’intensifie en fermant les yeux lors des pratiques et naturellement pendant la nuit. La nuit, lorsque je ressens le sommeil, c’est pour moi un pont plus effectif et plus profond pour que la communication se manifeste plus intensément. La responsabilité face à la vie et envers l’Etre augmente donc également.

La gnose est le chemin de l’amour, de la félicité. Ces sujets sont si profonds et si immenses qu’on peut facilement en perdre l’objectif. Ce chemin exige un sacrifice continu, dû à ce souhait intime de servir et d’être utile à l’Etre, afin d’abandonner la souffrance quotidienne et l’amour propre constant,. Comme le dit le Maître Samael : « L’Etre est ce qui compte, mais Il est si profond, si profond… »

Je découvre et j’expérimente que la source de l’amour et la félicité se trouve dans le sacrifice de se nier soi-même

A ceux à qui cela peut être utile
Iñigo P.
18 février 2012

Publicités